L'écriture en architecture.

 


Les projets, les concepts, et les envies naissent évidemment de programmes précis dans des lieux précis.Il s'agit d'un point de départ indispensable.

 

Souvent, l'architecture naît de lectures.

Parfois, l'architecture naît de l'écriture.

L'écriture est un outil, comme peut l'être le dessin. Par les mots, le projet d'architecture prend déjà tout son sens. Des retranscriptions de programmes, des souvenirs, des ambiances, des odeurs, des scénari peuvent ainsi dicter nos convictions, nos façons de penser, et donc nos manières de concevoir.

Écrire ce que nous fait penser un lieu, peut inéluctablement amener à la naissance d'un projet, d'un lien qui se crée entre nos pensées, nos émotions et la concrétisation d'un souhait programmatique. Ce lien fort crée une architecture unique, que l'architecte se doit de développer en concordance avec les acteurs de la construction, et avant toutes choses avec le maître de l'ouvrage.

Cette écriture peut naitre également d'une analyse de site, analyse spatiale, analyse sociologique, analyse anthropologique, analyse topographique, analyse historique, analyse archéologique, et analyse programmatique. Chaque mot utilisé devient un ancrage fort pour tout projet d'architecture.

Parfois quelques lignes suffisent pour débloquer une idée, que le dessin ne parvient pas à faire éclore.

Les mots sont forts, tout comme peut l'être le trait du dessin.

 

 

 

 

 

 

  • Instagram - Black Circle

 

All images and content Copyright

 

© Ludovic Zacchi. - All rights reserved. 2019